Mother's Day ~ Les résultats

Publié par Fantah - le 14/06/2020 à 21:30
Qui sont les grands gagnants..?

Après une bonne semaine la compétition de la fête des mères est close. Vous avez été plusieurs à participer aux différents concours, le choix a été dure mais nous avons enfin nos vainqueurs !

Commençons tout de suite par le concours d'appart qui a été remporté par Danka. qui nous présentait une maison en bord de mer au Seychelles que vous pouvez visiter ici.
Elle est suivit par .Ava.. et son restaurant/aquarium ainsi que de Cristaal. et ses maisons sur piloti aux Maldives !
Elles remportent chacunes un badge exclusifun Trophée Builder ainsi qu'un à trois lots de RareBox & BadgeBox.

Malheureusement le concours Pixel Art n'a pas été très inspirant malgré un thème large, peut-être même trop large pour trouver une idée fixe ?
Personne ne remporte la compétition.

Pour le concours de Photos nous retrouvons comme grand gagnant Rayane-Ross-Off qui représentait une mère recevant une rose de son fils au réveil. Pour voir la photo rendez-vous ici.
Il repart avec un badge exclusifun Trophée WIBBO dédicacé ainsi qu'un lot de RareBox & BadgeBox.

Passons maintenant au concours qui vous a le plus inspiré je dirais... Il s'agit du concours d'écriture. Ils remportent chacun un badge exclusif un Trophée Écriture ainsi qu'un lot de RareBox & BadgeBox Sans trop palabrer, je vous laisse lire ces textes touchants.

.-Wenddy-. .Ava..
Coucou Maman, je voulais commencer par te souhaiter une très joyeuse fête des mères, Tu es une personne incroyable qui illumine ma journée, sans toi je ne serai pas née alors je te remercie de m'avoir mis au monde. Tu es mon ange gardien, tu as sus me conseiller dans tous mes choix, me réconforter dans toutes mes tristesses, et tu es toujours rester gentille quand moi je l'étais plu. Tu es une personne en or, en plus magnifique. Tu es au top, J'espere que tu vas passer une belle journée. Je prendrais soin de toi... Compte sur moi.
Je t'aime maman.

De ta fille : Wenddy

Je t’aime
Ce sont bien les mots les plus doux
Comme deux bras autour du cou
Comme un grand rayon de soleil
Ce sont des mots… merveille
Ce sont des mots légers légers
Un papillon qui vient voler
Pour faire plaisir à une fleur
Ce sont des mots… douceur.
Ce sont des mots tout ronronnants
Comme le chat quand il est content
Comme le duvet d’un poussin
Ce sont des mots … câlin
Ce sont des mots qui tiennent chaud
Comme la laine sur le dos
Comme une lampe dans le noir
Ce sont des mots… espoir
Ce sont des mots qu’on peut garder
Dans son cœur toute la journée
On peut les dire et les redire
Ce sont des mots … sourire
Ce sont les mots les plus précieux
C’est la prunelle de tes yeux
Tu n’entendras jamais les mêmes
écoute bien : Je t’aime.

 

stn Captain.Chicken

Ici je vais essayer de transmettre à l’écrit tout ce que j’aimerais lui dire à l’oral ainsi que l’évolution de mes sentiments au fil des années.

Divorce précoce, vivre en l’absence d’une mère a fait bousculer mes sentiments depuis que j’en suis conscient. J’en suis arrivé à rester seul dans ma chambre car elle m’aide à m’isoler comme si l’on m’avait abandonné.
Obligé de baisser la tête quand je vois une famille unie. ».
Père seul pour toujours, par impression d’avoir toujours vécu sans elle.
Absence de mère, mon modèle de femme n’a jamais existé, je dirais même que vivre avec un seul parent a divisé mon cœur en deux, je ne fais plus la différence entre le besoin d'être aimé et le besoin d'attention.
En amour tel un cadavre je suis devenu froid et distant, je console donc ce manque par de la violence verbale et à force de chercher à aimer ou être aimé, on finit par se perdre.

 Je ne suis pas à plaindre, mais intérieurement j’ai souffert, on dit souvent qu’avoir un enfant n’a pas de prix, peut-être mais un divorce ça coûte cher.
« Joyeuse fête des mères » ou encore « Maman, je t’aime » les 4 mots de ces 2 phrases suffisent à rendre heureuse celle qui vous a mis au monde et je sais que c’est ce que tout le monde souhaiterait prononcer en cette période, mais moi j’en fais l’exception, une tristesse pour les fêtes des mères.

De toute évidence, même si je suis incapable de le montrer, j’aime ma mère bien que je ne l’aie pas vu depuis plus de 10 ans, je n’ai même pas eu le courage de l’appeler bien qu’elle rêve sûrement de réécouter le son de ma voix qui a changé depuis tout ce temps.
Les regrets m’envahissent à chaque instant, comment vivre heureux dans ces conditions ?

Malgré tout, je connais son importance et je sais qu’elle n’est pas seulement celle qui m’a offert la vie ou celle qui m’a porté 9 mois dans ses entrailles mais est également celle qui m’ a vu pleurer pour la première fois, celle qui m’a ouvert son cœur sans rien demander en retour, celle qui m’a couvert quand j’avais froid, celle qui m’a vu faire mes premiers pas ou encore celle qui a entendu le premier mot sortir de ma bouche.
 Je pense ne pas me tromper en disant que c’est la seule femme qui porte pour moi un amour sans failles, aucune phrase n’est assez émouvante pour décrire une créature aussi belle dont le regard est plus étincelant qu’une étoile dans le ciel.

Déesse de mon cœur, j’aimerais tant me marier avec une reine pour t'offrir la princesse que tu n’as jamais pu avoir. Je regrette également de n’être jamais venu chez toi, de ne pas t’avoir téléphoné et même si tu fais la même chose, j’ai l’impression d’être le seul en tort.
Dégoûté par l'être humain qui ne cesse de jouer avec mes sentiments ainsi que mes émotions.
Je ne crois ni en Dieu ni en Jésus mais je crois en toi et l'une des seules choses qui m'empêchent de me tailler les veines est le fait que j'ai besoin de te prouver que j'ai beaucoup d'amour pour toi, mais je suis incapable de le démontrer... et même si tu ne pourras jamais voir ce texte sache que je t’aime, maman.

Quelques mots sur un clavier,
Ne sauront jamais représenter
L'amour que tu nous as insufflé;
Pendant toutes ces années.

Alors même de tes maladies;
Tu restes prête pour tes petits.
Les couvrants de tes câlins;
Parfois jusqu'au matin.

Cette femme, qui tout autour du monde porte un nom;
Maman, mummy, muté, anyuka, mé, Nona, oumm...
Qui resplendit à l'oreille telle une chanson,
Mais qui bafoué devient un grand boum.

Parfois quand même tu ne le sais pas,
Elle pleure en pensant à toi.
Elle espère dans un silence;
Que tu es loin de toute violence.

Même quand tu lui fais verser des larmes,
Avec tes mots plus tranchants qu'une lame,
Au fond de son grand cœur,
Elle te souhaite tout le bonheur.

Dans toute cette tendresse,
Réside parfois beaucoup de maladresse;
Alors même sans la moindre raison;
Dit lui je t'aime plus que raison.

Puisque la plus belle chose pour elle,
C'est l'amour de son enfant.
Ne te cache pas, même si tu es rebelle,
De cet amour constant.

Même si tes super amis,
Quand tu embrasses sa joue,
Ne se moquent et rient.
Garde cette tendresse hors de la boue.

Si tu es perdu dans la peur,
Il te suffit de son image;
Afin que cette grande torpeur
Se dissipe et devienne sage.

Si tu t'es éloigné loin de son amour,
Ne soit pas crispé;
Puisque pour toujours
Tu seras aimé/e.

Prend soins de ta maman,
Dit lui je t'aime à profusion
Même dans les pires temps;
Car ces mots ne sont pas une prison.

À la fin,
Tout ce que je souhaite dire,
À cette grande femme qui me fait rire,
Est : Je t'aime sans fin.

Bonne fête maman,
Bonne fête à toutes ces femmes incroyables;
Parfaites, magnifiques et irremplaçables;
Qui valent plus que n’importe quel diamant.

 

- Fantah, Community Coordinator.